cultiver

Bien cultiver pour se nourrir efficacement.
Bien manger pour être en pleine santé.
Bien vivre.

Plus que tous ceux qui l’ont précédé sur cette terre, l’homme civilisé a besoin de jardiner. Pour son équilibre. Pour son agrément. Pour ménager sa santé. Le potager dans lequel il serait possible de cultiver des légumes à l’abri des pollutions de toutes sortes, apparait aujourd’hui comme l’indispensable contrepoison physique, moral et alimentaire, dont il faut absolument chercher à tirer profit. Cette impérieuse nécessité donne une dimension supplémentaire aux nouvelles méthodes culturales mises au point par des jardiniers expérimentés, respectueux des Lois de la Nature et qui lui obéissent sans le moindre esprit de domination. (Robert Basteleus, professeur d’horticulture, dans un livre des années 1970…)

Ces quelques lignes sont toujours d’actualité, seules les méthodes ont quelque peu changé, jardinière depuis un demi siècle, je me propose de vous raconter ce que je fais MAINTENANT, et je comparerai avec ce que je faisais « dans le temps ».

Quelle meilleure solution, lorsqu’on en a la possibilité, que de faire pousser soi-même ce qu’on va manger ?

Même un balcon peut accueillir quelques plantations

Même s’il faudrait connaitre un minimum de biologie des sols afin de bien appliquer chacun à son cas, ce qu’on voit faire ailleurs.
aucune recette ne peut être appliquée si elle n’est pas bien comprise.
Tout le monde peut y arriver.
Mais s’il vous plait, ne rechignez pas à apprendre, à être curieux, vous éviterez bien des déboires.
« pff ! on me dit ça, mais j’ai essayé, ça ne marche pas !! »
Si vous pensez cela, cherchez plutôt ce qui, dans votre cas, était différent et fait que la « recette » n’a pas fonctionné comme vous l’espériez. Car si la nature pallie à beaucoup de nos erreurs, elle ne peut pas tout.

Si nous voulons imiter la nature, il faut d’abord la comprendre.


arrosage au goutte à goutte

L’arrosage, le nerf de la culture Loin d’une source d’électricité, ou loin du robinet…c’est parfois difficile à réaliser. Un moyen très simple et ingénieux d’y parvenir est d’utiliser le soleil, lui qui d »ordinaire désseche, pour chauffer l’eau et la transformer en vapeur qui se condensera pour former les gouttes, le …

Lire la suite

Les limaces

En permaculture, on partage ! Oui;, mais au printemps, partager ses belles petites plantules avec les limaces, ça peut vite devenir ennuyeux pour la future récolte. C’est qu’elles ont faim les petites bêtes et elles sont ravies qu’on leur apporte une belle nourriture bien tendre, mettez-vous à leur place. Alors …

Lire la suite

Le jardin du Graal

Un incontournable de la permaculture, Philip Forrer présente dans cette vidéo sa façon originale de cultiver.

Electroculture

On peut être septique, Philip Forrer, lui, a fait des essais, et il n’est pas un illuminé, il expérimente et en tire des conclusions. Il a travaillé avec les pionniers de la permaculture (Fukuoka) C’est assez surprenant… (voir aussi l’article « le jardin du Graal » ) Son jardin suit la nature. …

Lire la suite

Spiruline

Texte extrait du site Spirulina Solutions > La Spiruline que je vous engage à visiter La Spiruline spiruline de Camargue La micro algue spiruline est un être vivant des plus anciens de la planète. Apparue il y a environ 3,5 milliards d’années, cette cyanobactérie fait partie des premiers organismes qui …

Lire la suite