cultiver la spiruline

La spiruline, une des algues bleu-vert

Elle ne s’est pas modifiée depuis plus de 3 milliards d’années.

36 espèces de spiruline sur les 1500 (environ)  existantes, sont comestibles.

Pourquoi manger de la spiruline ?

La spiruline est une source exceptionnelle de protéines assimilables de très bonne qualité (50 % à 70 %), et, le croirait-on en regardant sa jolie couleur verte, elle contient une énorme quantité de caroténoïdes variés (bêta-carotène principalement, mais aussi cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine, etc.)
Elle constitue une excellente source de fer.

La spiruline aurait des propriétés antioxydantes, immunostimulantes, antidiabétiques et qu’elle pourrait réduire les taux de lipides sanguins.
(je cherche des sources fiables avant de l’affirmer; cela a été reconnu chez les animaux).
Ce qui est certain c’est que les Aztèques et des peuples du Sahara en consomment (tirés de lacs) depuis très longtemps.

Comment cultiver la spiruline fraiche
simplement, chez-soi

Consultez un guide de culture ici

Dans un aquarium standard, muni d’un tube d’oxygénation et de sa pompe ainsi que d’un thermomètre plongé et d’un petit tube chauffant.
Comme on le ferait pour y placer des poissons, on commence par remplir l’aquarium avec environ 10 litres d’eau pure ou distillée (pas du robinet).
Note: plus l’aquarium est petit, plus il sera difficile de doser les éléments à y apporter, de gérer la température (apport de soleil) et la concentration en sels minéraux.
Pour éviter une trop forte dilution au départ, on ne remplira que progressivement l’aquarium, par parts de 10 litres.

Ensuite il faut se procurer les éléments nécessaires à la spiruline (appelés ici « starter ») et en ajouter une demi dose pour commencer.
Il s’agit d’une solution de sels minéraux.
Garder le reste pour plus tard.
Bien mélanger avec les mains propres (ça parait évident, mais ici c’est indispensable) jusqu’à complète dissolution.
Il est nécessaire d’ajouter quelques gouttes de fer chélaté car la spiruline est vivante et il faut la nourrir.
Une fois que tout est bien mélangé, nous sommes prêts à ajouter la culture de spiruline, c’est à dire la spiruline vivante diluée.
La spiruline se reproduira quatre fois dans la journée.

Dans cet exemple, il sera nécessaire d’ajouter quatre litres de spiruline diluée..
Notez  comme le liquide devient vert clair…
Placez le couvercle sur l’aquarium pur éviter toute impureté.

En une semaine, la spiruline va croitre et le liquide passera au vert foncé.
Il sera temps de rajouter de l’eau et des nutriments.

N’oubliez pas de placer l’aquarium où il disposera du maximum de lumière solaire directe.

La température doit se maintenir à 25°C minimum

Vous allez donc maintenant ajouter autant d’eau que vous n’en avez mis au départ.
Remontez le tube à air pour le ramener vers la surface en ajustant l’angle pour que la vitesse d’écoulement soit optimale.
Ajoutez la deuxième moitié de nutriments « starter ».
Et comme au début, deux compte gouttes de fer chélaté.
En une à deux semaines, la couleur du liquide sera redevenue foncée, preuve que la spiruline s’est bien multipliée.
Alors vous pourrez recommencer l’opération autant de fois que nécessaire, jusqu’à arriver en haut de l’aquarium.

Récolter sa spiruline

Lorsque l’eau est redevenue vert foncé, on peut commencer à prélever la spiruline pour la consommer.
Il suffit pour ce faire de

  1. prélever avec un récipient propre une partie de liquide (louche, bol…)
  2. le verser sur une fine passoire (pour enlever les éventuelles impuretés qui auraient pu tomber dans l’aquarium)
  3. elle même placée au dessus d’ un linge (étamine) tendu entre deux baguettes ou posé au fond d’un bol perforé (au dessus de l’aquarium pour récupérer le liquide résiduel)
  4. et de la presser comme on le ferait pour un fromage.

filtrer la spiruline fraiche

La pâte ainsi récoltée peut se conserver deux jours, maximum  quatre au réfrigérateur.
Elle a un gout complétement différent de celui des paillettes ou de la poudre, beaucoup plus doux et agréable, on peut donc l’inclure dans des préparations culinaires comme des entrées etc…
Bien sur, la spiruline se mange crue.

 

 

 

Le milieu de culture

Recette du liquide de culture pour spiruline

légende:
1 ou nitrate de soude (mais dans ce cas, le sulfate de potassium devient indispensable)
2 sel marin brut de préférence, à défaut: sel de cuisine
3 phosphate mono-ammonique (NH4)H2PO4, ou di-ammonique (NH4)2HPO4 ou encore mono-potassique KH2PO4
4 indispensable pour des eaux très douces (régions très peu calcaires, granitiques ou silicieuses

Note: le développement d’une couleur violacée après l’addition de fer est normale.

Mélanger très soigneusement ces produits (le mieux est de les broyer ensemble dans un mortier) et conserver ce mélange au sec. Après chaque récolte, peser la spiruline récoltée. (poids sec ou ¼ du poids de la pâte de spiruline après pressage). Pour chaque gramme de spiruline récoltée, apporter 1.5 g [env. 1 cuillère à café rase ] de mélange au bassin.

Note: Le niveau du bassin doit rester constant., le cas échéant, ajouter la quantité d’eau nécessaire (sans sels minéraux).

Si on ne pousse pas la productivité du système, le gaz carbonique de l’air suffit alors aux besoins en carbone de la spiruline.

Conseil: N’oubliez pas de toujours conserver une petite quantité de culture en guise de sécurité, à l’abri, sans trop de lumière et avec une agitation occasionnelle.

Les commentaires sont fermés