BTC brique de terre crue

le mur en terre crue sert le plus souvent à conserver l’inertie alors que le mur de paille servira à isoler.
Il doit impérativement être protégé de la pluie par le dessus.

Le bâtiment du pôle culturel de Cornebarrieu devient une référence de construction en terre crue avec les murs porteurs en BTC construits au centre de l’édifice.

Pourquoi la BRC (brique de terre compressée) ?

Lorsque j’ai acheté ma maison, une vieille longère, dans le Poitou, il y avait des pavés de terre crue sur le sol à certains endroits…
Maintenant, dans cette même région, dans le pays mellois, on retrouve la terre cru sous forme de terre compressée.

Attention, dans ce reportage, lorsque l’élu parle de « déchet », il parle de la terre qui est extraite lors des gros chantiers comme le fut celui du TGV.

La fabrication

Les briques sont faites d’argiles tamisées, pour récupérer les particules fines, puis on y ajoute de la chaux qui sert de liant ensuite, on comprime à 16 tonnes (ce qu’on n’arrive pas à faire à la main).
Certains ajoutent du sable voire même du ciment, (ce que je trouve regrettable, mais ce n’est que mon opinion)

Mais on peut fabriquer des briques à la main en modifiant un peu l’humidité et en se servant de paille comme liant

La bique de terre paille sable non pressée

 

A chacun de faire ses essais pour trouver sa recette en fonction de SA terre, de SON sable, la paille empêche le craquellement, elle sert de liant. Elle est hachée. La meilleure terre est argileuse à 20 ou 30%. Plus argileux, on ajoute de la paille…moins argileux, on ajoute de la chaux
Note: la terre utilisée ne doit pas contenir de matière organique, c’est à dire par d’humus, pas de la partie de sol fertile du dessus, il faut prendre le sol du dessous, de 20 à 30 cm de la surface, sous la terre végétale, pour trouver de la terre utile à la construction.

Le séchage dure trois semaines sous abri (le plastique peut ralentir le séchage pour éviter les fissures, à condition qu’il ne soit pas trop proche afin de ne pas garder la condensation qui transformerait le mélange en un gros tas de boue), puis une semaine à l’air (sauf sous la pluie évidemment).

On monte les briques à la terre après les avoir trempées rapidement dans l’eau et laissées se « ressuyer ».

 

 

Les commentaires sont fermés