Energies alternatives

Quelques idées pas récentes du tout pour de l’énergie alternative…
La méthode Jean Pain…

Retour vers le futur ?

Anne Marie Peysson nous présente un reportage où l’on apprend comment on pensait

L’énergie éolienne, marémotrice et des végétaux

En 1979 les français déclaraient que les énergies nouvelles (à cette époque) avaient de l’avenir alors que d’autres pensaient que c’était de l’utopie, voire un délire de doucereux ou d’ingénieurs en mal de création .

L’éolien:

On envisageait déjà l’implantation d’éoliennes mais seulement aux endroits difficiles d’accès.
Car à cette époque, les éoliennes demandaient beaucoup de vent pour produire efficacement.

Le stockage de l’électricité produite n’était pas performant.

Alors qu’au Danemark, les éoliennes étaient déjà plus courantes car pour les sites isolés, comme dans les campagnes danoises, ce mode de fourniture d’énergie était rentable.

La paille, les plantes, le fumier

pourraient fournir suffisamment d’énergie pour que les paysans soient autosuffisants.

La méthode Jean PAIN

lui permet de produire ce qu’il dépense pour la cuisson des aliments, l’électricité pour l’éclairage, ainsi que le chauffage, la machine à laver etc…

Est-ce que ce gaz de broussailles que produit la méthode Jean Pain serait capables de produire l’énergie d’une petite ville ?
La réponse est OUI

Le ramassage des broussailles créerait de l’emploi.

Cahier des charges de la méthode Jean Pain

Voir aussi ici « produire de l’électricité autrement »

 

 

Les commentaires sont fermés