poivre du Sichuan

Voici une épice que l’on peut faire pousser chez-soi.
C’est suffisamment rare pour qu’on le précise 😉
Le petit arbuste (2 à 3 m maximum chez-nous) peut en effet résister à des températures hivernales de l’ordre de – 15°C.
J’en ai donc adopté un pour mon plus grand plaisir…heu…sauf lorsque ses épines acérées me griffent impitoyablement !

Il s’agit là d’une épice au gout pas trop piquant, mais procurant tout de même une bonne sensation de chaleur dans la bouche. L’arôme puissant et la saveur légèrement citronnée de cette « épice » (en fait de la famille des agrumes) apporte un parfum inimitable aux plats. Vous serez étonné, surpris et finalement enchanté.

Vous trouverez presque tout sur ce « faux poivre » sur wikipedia
Mais ce qu’il est difficile de comprendre, c’est

comment récolter, trier et sécher le poivre du Sichuan

Récolter:
Quand récolter ?

On récolte les grains de poivre du Sichuan lorsque les premières baies commencent à laisser apparaitre leur graine noire au centre de la baie rouge orangée, vers le mois d’octobre.
A ce moment là, on s’arme de patience, de gants et d’un grand saladier que l’on place sous les petits bouquets à récolter. Attention, les épines sont très tranchantes, il n’est pas rare de se blesser ! (c’est pourquoi on préfère mener le petit arbuste en tige unique, de façon à cueillir plus aisément).

Trier

Pour trier, on place la récolte débarrassée des branchettes et des feuilles dans une assiette ou un plat clair, puis il faut attendre environ 48 heures pour que les baies prennent une teinte foncée et libèrent leur graine.
CE N’EST PAS LA GRAINE QU’ON MANGERA !
Ces petites graines sont noires, petites et brillantes, de forme semi-sphériques (des billes coupées en deux) la plus part du temps. Je n’ai pas trouvé d’autre moyen que de les trier à la main, il doit exister des passoires qui peuvent faire l’affaire, mais j’ai peur d’endommager les péricarpes plus fragiles que les graines, alors je prends mon mal en patience. Au bout du troisième jour en général il n’y a plus de graines isolées, on peut passer au séchage du péricarpe qui est la partie comestible.
Ce séchage a pour but la conservation.
Puis on entrepose et on broiera au moment de s’en servir, pour agrémenter le fromage le porc, le poisson…

En tous cas, ça sent bon !.

Les graines noires du poivre du Sichuan

Si les graines du poivre de Sichuan ne sont pas comestibles (amères), elles vont tout de même être utiles à sa multiplication. On ne va donc pas les jeter ce serait dommage.
On peut en effet semer les graines du poivre de Sichuan dans une bonne terre, à 1cm de profondeur maximum, en pleine lumière. elles mettront deux mois à germer, en pépinière, si elles sont conservées à 20°C.
Le petit arbuste sera fragile les deux premières années, il vaudra mieux le protéger l’hiver en cas de gelées.
mais dès la troisième année, il sera capable de porter ses fruits tant attendus.

 

 

 

Les commentaires sont fermés