les chèvres

Les polygastriques pour le potager, c’est le ferment du sol assuré.
En effet, le sol a besoin des bactéries contenues dans leur estomac, parce que le sol lui aussi est vivant.

Alors j’ai des chèvres.

Dans ce premier article, je vous présente la naissance de deux adorables biquettes:

Sur ces photos, elles ont seulement deux jours…
mais elles font rapidement des progrès et des bêtises.
leur mère a beaucoup de travail.

Planqué dans un tuyau de métal, en plein cagnard, sa mère la cherche elle ne répond pas le coquin, elle s’affole, il va falloir que je l’aide.
Comment est-ce que ça se serait passé dans la nature ? je ne sais pas.
Pendant ce temps là, sa soeur grimpe sur une grosse pierre, et il faudra sans doute la descendre, car grimper, c’est facile mais descendre, en général, c’est se laisser tomber quand on n’a que quelques jours.
Le premier jour, on a du nourrir sa soeur au biberon car la mère, sans doute fatiguée, ne semblait pas avoir assez de lait et le premier sorti arrivait à téter, mais pas la deuxième.

Il a fallu (et ce n’est pas terminé) étendre le pâturage. Les chèvres (deux boucs castrés et une mère plus ses deux petits du coup) ont du foin à volonté, amis tout ce petit onde aime gambader et courir partout, alors on agrandit.

Cet article grandira avec les petits
A bientôt pour la suite…

 

Les commentaires sont fermés